Joe le taxi, Marcus l'autobus, et autres histoires de la route

Parce que la route à Maurice, c'est ... particulier.

Par où commencer?

Ah! Déjà, ils roulent à gauche! Merci les anglais pour ce super héritage... Parce que rouler à gauche, ok, pourquoi pas. Mais il faut aussi qu'ils changent tout de côté dans les voitures! Par exemple, les vitesses : ben quand on a toujours appris à les passer de la main droite, ça fait bizarre. Mais le pire c'est ces fourbes de clignotants qui se mettent à la place des essuie-glaces. A Maurice on dit d'ailleurs qu'on reconnait les touristes à leurs essuie-glaces qui se mettent en marche dans les virages.

Bon, admettons, pourquoi pas, la conduite à gauche, après tout les anglais le font bien (ce qui n'est pas forcément une référence mais soyons tolérants!).
Non, ce qui est vraiment gênant à Maurice pour conduire, ce sont les routes. Enfin si on peut appeler ça des routes... Déjà, il y a des trous partout! Et l"autoroute" est jalonnée de ronds points!
Parce que oui, les ronds-points c'est vachement mieux que les bretelles d'autoroute, beaucoup plus pratique et ça évite les bouchons...

Mais le vrai vrai problème, ce sont les gens en fait. Les piétons qui traversent n'importe où, qui font leur jogging au bord de l'autoroute, ok. Les conducteurs qui n'ont pas compris qu'il faut rouler sur la file de gauche, surtout quand quelqu'un veut vous doubler, ok. Les bus qui roulent comme des fous et qui passent à 10cm des piétons sur le bord de la route, ok.

MAIS LES TAXIS !!!! Je crois que ce sont ceux qui roulent le plus mal. Ils s'arrêtent absolument n'importe où, de préférence au milieu de la route, ne mettent pas de clignotant, ne font attention à personne, sauf à leurs potentiels clients, et passent leur temps à klaxonner les piétons, au cas où on les aurait pas vus et on voudrait un taxi.
Comment leur faire comprendre que si je suis en train de courir au bord de la route (oui moi aussi je le fais, mais c'est pas l'autoroute alors ça va), c'est que j'ai envie de faire du sport, et pas que je cherche désespérément un taxi pour rentrer chez moi!


Enfin, à la longue on s'y fait, et puis même sur des routes accidentées, le plaisir de voir l'océan indien par la fenêtre est un joli lot de consolation :-)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire