Feuilleton : la politique mauricienne

Aujourd'hui, un petit article sur l'aperçu que j'ai eu de la politique mauricienne depuis que je suis ici.
Maurice est réputé pour être un exemple de démocratie du continent africain (c'est pas exactement en Afrique mais c'est considéré comme tel) mais en réalité, tout n'est pas si rose.

En fin d'année dernière, des élections ont eu lieu afin de choisir des grands électeurs, qui à leur tour choisissent le nouveau premier ministre (qui est, comme en Angleterre, le chef de l'état). Et là, il s'est passé des choses qu'on n'aurait jamais pu voir en France!

Votez Batman!

Déjà, le parti au pouvoir peut modifier un peu la date des élections, histoire de la mettre quand ça les arrange.

Ensuite, le parti au pouvoir et le principal parti d'opposition se sont alliés (un peu comme si Sarkozy et Hollande s'étaient alliés en 2012), dans le but d'obtenir une grande majorité de sièges et de pouvoir ainsi modifier la constitution (le premier ministre au pouvoir ne pouvant plus faire un n-ième mandat, il voulait devenir président et ensuite donner plus de pouvoirs au président).

Pour avoir encore un peu plus de voix, ils ont mis les élections un mercredi et ont déclaré qu'il serait férié. Et puis que s'ils gagnaient, le vendredi serait férié aussi...




Bref, niveau exemple de démocratie, ça devient limite... Mais le peuple mauricien ne s'est pas laissé berner, plusieurs autres partis se sont alliés afin de former un nouveau parti d'opposition, et ils ont finalement remporté les élections haut la main.
Votez Zorro!

Quelques mois plus tard, le premier ministre sortant est mis en cause dans une affaire de fraude, l'opération « Lakaz Lerwa Lion » (la maison du roi lion). Des millions de roupies ont été trouvés dans ses coffres forts.

Les gens ne sont pas dupes, il savent que le ministre actuel n'est pas forcément mieux, "tous pareils, tous pourris" comme on dirait en France.

Certaines choses nous font un peu rigoler, comme les partis qui font des cadeaux pour qu'on vote pour eux (on m'a dit qu'un parti offrait la base d'une cocotte minute aux gens et leur promettait le couvercle s'ils étaient élus), ou les candidats fantaisistes comme les affiches qui illustrent cet article (certains candidats n'ont obtenu qu'une seule voix!).

Et puis on peut se permettre de rigoler car on ne se sent pas vraiment concernés, ça ne change pas grand chose à notre quotidien, et de toute façon on ne peut pas voter. Mais au fond, ce n'est pas très drôle... Espérons que le changement de premier ministre fera du bien au pays!

1 commentaire:

  1. Tu as oublié de dire que le nouveau Premier ministre est un papy de 84 ans (85 le 29 mars, d'après wiki). Ton titre est tout à fait bien trouvé, j'ai toujours dit que la politique à Maurice tenait plus de la telenovela qu'autre chose ;)

    Sinon, mon parti préféré, c'est le party malin ! Imbattable.

    RépondreSupprimer